Les Cent Une et l'artisanat du livre

 

les cent une

Les sociétés de bibliophilie existent en France dès le début du XIXe siècle : celle des Bibliophiles françois est créée en 1820, Les Amis des livres en 1874, Les Cent Bibliophiles en 1895, Le Livre Contemporain en 1903 mais c’est dans les années 20 qu’elles sont à leur apogée : c’est en 1926 que fut créée Les Cent Une.

Les artisans pour créer un beau livre

Sous l’égide de ces sociétés, artistes et auteurs sont associés pour la création d’un « beau livre » : grand papier, typographie au plomb de qualité, illustrations originales, tirage restreint. Ces livres sont publiés non brochés, en cahiers, sous emboîtage.
Les sociétés sont ainsi de véritables éditeurs bien que le nombre de publications soit très faible.
La bibliophilie permet à des artistes de s’exprimer différemment, et à des artisans de perpétuer leur savoir-faire.

 

 

Atelier de typographie RLD

 

Les Cent Une ont ainsi fait travailler entre autres:

des ateliers de typographie :

  • François Da Ros à Paris
  • Jean Hofer à Gentilly
  • atelier François Huin à l’Haÿ les Roses (SAIG)
  • Francis Mérat à Paris
  • l’imprimerie des Presses Universitaires de France
  • RLD à la Métairie Bruyère
  • l’imprimerie Darantière à Dijon Quétigny

 

 

Atelier de gravure RLD

 

des ateliers de taille-douce ou de lithographie :

  • atelier Benveniste à Madrid
  • Franck Bordas à Paris
  • Jacques Faimonville et Frédéric Possot
  • Atelier Grapholith à Paris
  • atelier Moret à Paris 5ème
  • atelier Mario Boni à Paris 14ème
  • René Tazé à Paris
  • Michaël Woolworth à Paris

Atelier de typographie RLD

des ateliers de sérigraphie :

  • atelier Seydoux à Paris

des ateliers d’emboîtage :

  • atelier Dermont-Duval à Paris
  • atelier Jean-Paul Guy à Bourbon Lancy
  • atelier Paxion à Angerville

des maquettistes :

  • Sandrine Granon
  • Agnès Frégé

 

Artisanat du livre Artisans bibliophiles